Iran - un petit prince au pays des mollahs

jeudi 22 octobre 2020

interview de podcast journal avec Massoumeh Raouf

 Par Elise Venet Rédigé le 17/10/2020  


Massoumeh Raouf Basharidoust est une ancienne journaliste et prisonnière politique iranienne, née en 1961. Elle a été arrêtée en 1981 et condamnée à 20 ans de prison par le régime des mollahs, mais a pu s’échapper huit mois plus tard. En 1988, son frère cadet Ahmad est exécuté lors du massacre des 30 000 prisonniers politiques iraniens. La bande-dessinée "Un Petit Prince au pays des mollahs" raconte son histoire et celle de toute une génération sacrifiée.


Vous avez vécu une histoire particulièrement éprouvante. À quand remonte votre projet de faire une BD sur l’histoire de votre frère Ahmad ?

Pendant des années, j’ai voulu raconter l’histoire de mon frère et des victimes du grand massacre de 1988 en Iran, tout en me demandant comment transmettre aux générations futures le message de ces milliers de jeunes qui ont sacrifié leur vie pour la liberté en Iran. En particulier, à la génération qui a aujourd’hui l’âge qu’avait Ahmad à l’époque.

La dernière fois que j'ai vu Ahmad, c'était deux jours avant mon arrestation par le régime des mollahs en 1981. Il a également été arrêté et emprisonné en 1982. J’ai reçu pour la première fois de ses nouvelles par une lettre en mars 1988 m’apprenant qu’il venait d’être libéré après presque six ans de prison et qu’il cherchait à quitter le pays pour rejoindre la résistance. Cela faisait des mois que j’attendais la moindre information à son sujet et son retour.

À l’automne 88, j’ai décidé d’appeler immédiatement mon père en entendant parler du massacre des prisonniers politiques. Il m’a déclaré avec surprise : "Ahmad n’est pas avec toi ? Il vient de nous quitter pour aller te voir. S’il n’est pas avec toi, alors où est-il ? " Le pressentiment de mon père s’est malheureusement confirmé.

Pour faire la lumière sur le massacre de 1988, j’ai participé à plusieurs projets de recherche sur les prisons du régime de Khomeiny. Les livres Massacre des prisonniers politiques et Des héros enchaînés sont le résultat de cinq années de travail pendant lesquelles j’ai réussi à recueillir les témoignages d’anciens compagnons de cellule de mon frère, et donc des informations sur ses conditions d’incarcération.

dimanche 27 septembre 2020

Interview : Massoumeh Raouf « En tant que femme musulmane progressiste, ce que font les fondamentalistes et les terroristes me dégoûte »

 Les Dépêches du Bassin du Congo


Propos recueillis par Aubin Banzouzi

Vendredi 25 Septembre 2020  

Massoumeh Raouf est une écrivaine iranienne engagée contre le fondamentalisme religieux. Elle nous a fait part des tristes anecdotes qu’elle a vécues, la douleur et l’indignation qu’elle ne cache pas vis-à-vis du déni de la liberté d’opinion. Entretien.

Les Dépêches du Bassin du Congo : Massoumeh Raouf, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Massoumeh Raouf : Je suis une ancienne journaliste   et prisonnière politique du régime des mollahs en Iran. J’ai été arrêtée en 1981 et condamnée à vingt ans de prison. Mais au bout de huit mois j’ai réussi à m’échapper. En 1988, mon frère cadet est exécuté lors du massacre des trente mille prisonniers politiques iraniens. Pour rendre hommage à mon frère, j’ai écrit la bande-dessinée "Un petit prince au pays des mollahs".

vendredi 25 septembre 2020

Den norske versjonen av boka A Little Prince in the Land of the Mullahs er utgitt.

 

En Liten Prins i Mullaenes land: Den sanne historien til en tenåring som stå opp mot mullaenes styret i Iran. (Norwegian Edition)


von Massoumeh Raouf (Autor), Linda Chavez (Vorwort), Ingrid Betancourt (Vorwort), Amineh Qaraee (Übersetzer)  



Historien om den lille prinsen i mullaenes land åpenbarer for oss uten noe krav, den menneskelige tragedien som berørte millioner av Iranere. "Ingrid Betancourt "Ahmad var ung, fryktløs og drevet av idealet om frihet, delt lykke og likevært. Holdt oppe av håpet om en dag å gjøre hans folk og land kjent. Med det han sto på mot vollen til det totalitære mulla regime, satte sitt liv på spill i en lang og vanskelig kamp, som sendte ham i fengsel. Som han, utholdte mange andre frihetskjempere tyranniet fra Khomeini regimet og fra en tidlig alder opplevde de også mørket og lidelsene i fengslet. Tretti tusen av dem døde i 1988, i en massaker organisert av den Iranske myndigheten. Langt over mesteparten av dem var under 30 år; mange var blitt tilbakeholdt allerede siden de var 13-14 år gamle. Denne boken er dedikert til dem: Må disse utallige røde rosene av den Iranske motstanden ikke få lov til å gå i glemmeboken.

jeudi 24 septembre 2020

un petit prince au pays des mollahs - #extrait


Chaque aube apporte l’orage

Et fauche les roses rouges à peine écloses

Mais ce jardin, où l’eau est rouge,

Sera éternellement fleuri (empli) de roses rouges.

Livre BD  « Un petit prince au pays des mollahs » est  histoire bouleversante, et vraie, d’Ahmad Raouf Basharidoust, un jeune Iranien, opposant du régime des mollahs en Iran. 

Cet ouvrage est dédié aux innombrables roses rouges de la résistance du peuple iranien contre la tyrannie.

ci joint un  #extrait   de mon livre BD « un petit prince au pays des mollahs ».  de p1-31

PREFACE de Linda Chavez

L'histoire du Petit Prince au pays des mollahs fait revivre le petit héros dans le cœur du lecteur. c’ est l'histoire d'un jeune homme courageux qui désire seulement vivre la vie des jeunes gens et des jeunes filles de son âge : être libre, heureux et se sentir en sécurité dans son pays. 

jeudi 6 août 2020

IRAN – MASSOUMEH RAOUF: «LE RÉGIME N’A PLUS AUCUNE BASE POPULAIRE»


mardi 21 avril 2020

un petit prince au pays des mollahs - première partie de p1-31



Bonjour à tous
J’ai   décidé d'offrir   à tous ceux qui sont confinés la version numérique de mon livre BD « un petit prince au pays des mollahs ».Aujourd'hui, la première partie de p1-31

 CHRISTIEFO.COM
Ce livre est une histoire de valeur, de liberté, de choix et de courage. C'est l'histoire d'un peuple à travers un homme, ou plutôt un enfant qui a grandit trop vite. Ce livre doit être lu. Il doit être soutenu.


Faites passer le message


Bonjour le monde !
Je suppose qu'une fois de temps en temps, tout le monde aime vivre une aventure ou un mystère. Suivre les traces des héros et faire la différence dans le monde. Mon histoire porte un message qui inspirera le héros qui est en vous. Pendant des décennies, mon aventure et mon message ont été ensevelis par des forces obscures ... À travers ces pages, en lisant mon histoire, vous me ferez revivre. Les ténèbres ne prévaudront que lorsqu'il n'y aura plus de volonté de garder l'espoir en vie. Rejoignez-moi. Écoutez mon histoire et aidez-moi à garder la flamme de l'espoir dans ces rues sombres de la vie.
Diffusez le message et inspirez les autres ... Vous allez faire la différence.




 #extrait #littérature #lecture #actualité  #petitprince #librairie #gratuits    #livres #covid19
#litteraturejeunesse #bd #comics #manga #positivité   #restezchezvous #confinement #prenezsoindevous #médias #journalisme  
 #Combat  #Témoignage    #Réalisateur   #culturecheznous  #bd2020   #Livre

https://drive.google.com/open?id=14rDmCqmRJH5F1yDM_6AmgUyWwYgwlQdd

jeudi 26 mars 2020

Frère du petit prince au pays des mollahs s’est éteint.

Frère d' Ahmad Raouf Basharidoust, héros de livre bande dessinée iranienne "un petit prince au pays des mollahs"  est décédé de coronavirus le vendredi 13 mars 2020.

 Massoumeh Raouf,  auteure de ce  livre  et Sœur d' Ahmad  a   écrit à ce sujet;

Mon cher  frère, Mahmoud s’est éteint.

Mon cher frère Mahmoud Raouf Basharidoust, 60 ans, résident de Rasht, marié et père de quatre enfants, est décédé de coronavirus le vendredi 13 mars 2020 à Rasht au nord de l’Iran un des épicentres de ce virus en Iran.
Mon frère Mahmoud a été harcelé, arrêté, menacé et torturé à plusieurs reprises au fil des ans par le régime des mollahs. Son “crime” était d’avoir des frère et sœur militaient au sein de l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI) et pour son soutien à ce mouvement. Il a été menacé à plusieurs reprises pour arrêter de nous soutenir. Il a subi des pressions pour prendre les positions contre nous et les moudjahidin du peuple d’Iran. Mais il est resté fidèle à ses principes et à sa dignité humaine en refusant de collaborer avec des bourreaux.
Sa mémoire sera toujours vivante dans mon cœur.
Massoumeh.

#irancorona #coronavirus #Covid_19